Les Briconautes
Choisissez votre magasin pour :
  • Accéder à ses coordonnées, ses horaires d'ouverture, ses services...
  • Consulter l'ensemble des produits et offres commerciales disponibles

Quelle motorisation de portail choisir ?

Pratique, confortable, design et sécuritaire, le portail motorisé est une solution très intéressante lorsque l’on souhaite créer une entrée de maison. Aujourd’hui, de plus en plus de français optent pour la motorisation et craquent pour ses nombreux avantages. L’offre sur le marché s’est largement enrichie ces dernières années et il peut parfois être difficile de choisir la bonne motorisation de portail : moteur à vérins ou à bras articulés pour les portails battants ou moteur à crémaillère pour les portails coulissants. Afin de vous aider dans votre choix, nous vous présentons ci-dessous chacune de ces solutions de motorisation.

Difficultés :

perceuse-pleine perceuse-vide perceuse-vide

1 personne :

icone personne

Matériel :

Motorisation à vérins ou à bras articulés pour les portails battants, motorisation à crémaillère pour les portails coulissants, accessoires (télécommande, visiophone, panneau solaire, feux clignotants…).

logo sentinel moteur portail

Etape 1 : Quels critères pour choisir une motorisation de portail ?

Avant de s’intéresser aux différents types de motorisation de portail, il est judicieux de connaître les critères qui entrent en jeu. Bien entendu, la motorisation doit être adaptée au type de portail à installer (battant ou coulissant), à ses dimensions, à son poids ou encore à sa matière. Mais il est également important de prendre en compte d’autres éléments comme le système d’alimentation, les dimensions de l’entrée, la puissance et la vitesse d’ouverture souhaitées… Vous l’aurez compris : une multitude de critères guideront votre choix vers telle ou telle motorisation de portail.
Enfin, certaines motorisations sont équipées d’options et d’accessoires : télécommande pour ouvrir le portail à distance, visiophone pour identifier le visiteur depuis l’écran du moniteur intérieur ou encore panneau solaire. La batterie solaire permet de motoriser le portail en totale autonomie, sans avoir besoin de raccordement électrique.

Notre conseil

le prix est bien entendu un facteur important pour choisir une motorisation de portail. La gamme de prix est assez large et il existe des motorisations de qualité tout à fait accessibles. Certaines marques proposent des kits de motorisation, plus économiques.

motorisation à vérins

Etape 2 : La motorisation à vérins

La motorisation à vérins est idéale pour motoriser un portail battant rigide et semilourd à lourd (jusqu’à 4 m de long et 400 kg maximum). Elle est donc recommandée pour les portails en fer forgé ou en acier (et non en PVC sauf s’ils sont renforcés). Fiable et résistante, la motorisation à vérins nécessite peu d’espace de dégagement autour des piliers (20 cm maximum), contrairement à la motorisation à bras articulés. C’est donc un automatisme peu encombrant, discret et idéal pour les espaces réduits. La motorisation à vérins a également l’avantage d’être facile à entretenir : seul un graissage des vis sans fin fixées sur le portail est à prévoir tous les 3 ans. Enfin, son prix est généralement plus abordable qu’une motorisation à bras articulés.

Notre conseil

Au moment de choisir votre motorisation de portail, n’oubliez pas de prendre en compte l’exposition de votre portail et notamment sa prise au vent. S’il est exposé au vent et aux rafales, une motorisation à vérins en 230V est largement conseillée.

motorisation à bras articulés

Etape 3 : La motorisation à bras articulés

Autre solution d’automatisme : la motorisation à bras articulés. Également destinée motoriser un portail battant, elle convient parfaitement aux portails plus légers (en bois, en aluminium ou en PVC). Facile et rapide à installer, c’est actuellement la solution de motorisation la plus populaire. Cependant, en raison de ses bras articulés, elle nécessite un espace de dégagement plus important autour du pilier et pour se replier. La motorisation à bras articulés est donc plutôt réservée aux entrées spacieuses (qui ne jouxtent pas un mur mitoyen, par exemple).

Notre conseil

Pour savoir si vous devez opter entre une motorisation à vérins ou à bras articulés, pensez à mesurer les cotes d’encombrement autour des piliers et du portail. Dans le cas d’un moteur à bras, vous devez laisser un espace de dégagement de 40 à 50 cm maximum autour des piliers.

motorisation à crémaillère

Etape 4 : La motorisation à crémaillère

La motorisation à crémaillère, installée sur un rail ou un système autoportant, est exclusivement destinée aux portails coulissants. Elle est intéressante pour les entrées en bord de route ou les portails qui mesurent jusqu’à 8 m de large. La motorisation à crémaillère permet une ouverture totale ou partielle, vers la droite ou la gauche (et nécessite donc un espace de dégagement latéral). Là encore, il faudra prendre en compte la longueur et le poids de chaque vantail pour déterminer la longueur de crémaillère nécessaire.