Bric'Oléron
Choisissez votre magasin pour :
  • Accéder à ses coordonnées, ses horaires d'ouverture, ses services...
  • Consulter l'ensemble des produits et offres commerciales disponibles

Soigner sa pelouse après l’été

Difficultés :

perceuse pleine perceuse pleine perceuse vide

Matériel :

Désherbant biologique ou « maison », anti-mousse naturel, scarificateur, tondeuse, engrais, système d’irrigation

Etape 1 : Faire un état des lieux de votre pelouse

Avant même de mettre en place des actions pour soigner votre pelouse, il est important de faire un premier état des lieux. Est-ce que l’ensemble de votre gazon est touché ou est-ce seulement une partie qui est concernée ? Votre pelouse est-elle complètement desséchée ou encore vivante ? Y-a-il de la mousse et/ou des mauvaises herbes ? Ce bilan vous permettra de mieux cibler les besoins de votre pelouse et d’adopter les gestes adéquats.

Etape 2 : Eliminer la mousse et les mauvaises herbes

désherbeur sulfateur

En été, les fortes chaleurs n’empêchent pas les mauvaises herbes ou adventices de pousser. On retrouve le plus souvent des pissenlits, des trèfles ou encore du mouron qui ont tendance à devenir envahissants. Lorsque la pelouse est fragilisée, la mousse peut également en profiter pour s’installer et pousser par-dessus. Là aussi, vous devez agir après l’été pour éviter qu’elle ne se répande davantage.
Pour les mauvaises herbes, utilisez un désherbant biologique que vous pulvériserez seulement sur les adventices. Il est assez facile de fabriquer votre propre désherbant naturel à base d’eau, de sel et de vinaigre blanc. Enfin, plutôt que d’utiliser un antimousse chimique, préparez un mélange de citron et de bicarbonate de soude que vous pulvériserez directement sur la mousse. Cette solution va l’assécher jusqu’à la faire disparaître.

Notre conseil

Les mauvaises herbes reflètent généralement la santé d’une pelouse. Elles sont souvent le signe de mauvaises pratiques de tonte, d’arrosages excessifs ou insuffisants ou encore d’une fertilisation inadaptée. Revoir certaines de vos pratiques peut permettre de freiner leur développement.

Etape 3 : Scarifier la pelouse

La scarification permet d’éliminer le feutrage, c’est-à-dire l’amas de feuilles, débris végétaux, mousse…, sur votre pelouse. Cette couche compacte ne laisse plus le gazon respirer qui jaunit et devient clairsemé. Ainsi, pour relancer la pousse de votre pelouse après l’été et lui permettre de reverdir, utilisez un scarificateur. Agissez idéalement en automne, avant l’arrivée de l’hiver. Terminez en ramassant les débris délogés et en arrosant généreusement votre pelouse.

Notre conseil

Il existe plusieurs types de scarificateur : manuel, électrique ou thermique. Vous devez le choisir en fonction de la surface de votre pelouse. Pour les jardins inférieurs à 100 m², un scarificateur manuel suffit. Pour les surfaces comprises entre 300 et 500 m², préférez un modèle électrique. Enfin, pour les plus grands espaces, le scarificateur thermique est idéal.

Etape 4 : Tondre régulièrement

Après l’été, la tonte ne doit être ni trop rase ni trop haute. Pour permettre à votre pelouse de se régénérer, choisissez une hauteur de coupe comprise entre 5 et 7 cm. À l’approche de l’hiver, cette tonte assez haute protégera également les racines des futures gelées. L’important est surtout de tondre régulièrement, au moins 1 fois par semaine, pour avoir un gazon plus compact et vert, limiter l’envahissement de la mousse et des mauvaises herbes. Enfin, ramassez les déchets de tonte pour éviter qu’il n’asphyxient votre gazon.

Notre conseil

Vos déchets de tonte (herbes, feuilles…) ont de nombreuses utilités au jardin. Vous pouvez les composter ou les utiliser en paillage pour vos plantes ou pour couvrir les parcelles de votre potager

Etape 5 : Fertiliser la pelouse

fertiliser

En automne, la fertilisation permet d’enrichir et de nourrir votre pelouse. L’idéal est d’apporter de l’engrais directement après la scarification, lorsque le gazon est bien aéré, et après la tonte. Choisissez un engrais spécial pelouse, riche en potassium. Cette fertilisation renforcera votre gazon et le rendra plus résistant face à l’hiver qui arrive. Profitez également de cette période pour ressemer, si besoin, du gazon de regarnissage aux endroits clairsemés.

Etape 6 : Arroser la pelouse

Pour soutenir la croissance de votre pelouse après l’été, arrosez 1 fois par semaine et généreusement (comptez environ 4 L d’eau par m²). L’arrosage se fait idéalement le soir ou très tôt le matin. Attention toutefois à ne pas arroser trop souvent ce qui empêcherait les racines de descendre en profondeur et les fragiliserait.

arroser