Les Briconautes
Choisissez votre magasin pour :
  • Accéder à ses coordonnées, ses horaires d'ouverture, ses services...
  • Consulter l'ensemble des produits et offres commerciales disponibles

Bien choisir sa débroussailleuse

Avec la tondeuse, la débroussailleuse est l’outil de coupe indispensable pour l’entretien et le nettoyage d’un jardin. En effet, elle permet de réaliser des travaux divers et variés : fauchage des herbes hautes, taille des ronces, défrichage des bosquets et sous-bois… Si vous souhaitez acquérir une débroussailleuse, vous devrez prendre en compte certains critères comme la surface à travailler ou le système de coupe. Suivez nos conseils pour bien choisir votre débroussailleuse !

débroussailleuse einhell

Etape 1 : Quel type de débroussailleuse choisir ?

La débroussailleuse portative, équipée d’un harnais, est certainement le type de débroussailleuse le plus connu. Plus polyvalente que le coupe-bordure, elle est appréciée pour sa facilité d’utilisation et sa puissance. C’est un type de débroussailleuse « universel » qui convient pour réaliser de nombreuses taches. Ainsi, elle s’utilise aussi bien pour les petits travaux de finition que pour le défrichage des ronces. Mais la débroussailleuse portative a ses limites, notamment en matière de confort. Il devient difficile de l’utiliser plus de 3 heures d’affilée sur les surfaces de plus de 2000 m² et/ou pentues.
C’est pourquoi il existe 3 autres types de débroussailleuse :
• la débroussailleuse à dos : grâce à son moteur qui se porte sur le dos, elle offre davantage de confort et une meilleure répartition du poids. Ainsi, elle permet de travailler sur des surfaces plus importantes (jusqu’à 5000 m²), y compris sur des terrains difficiles et pentus ;
• la débroussailleuse tractée ou à roue : dotée d’une roue qui supporte le moteur, elle garantit un travail facile et rapide. Elle possède aussi une grande largeur de coupe (jusqu’à 65 cm). Ce type de débroussailleuse est idéal pour les grandes surfaces (jusqu’à 10 000 m²). En revanche, il est peu maniable dans les terrains pentus et les sous-bois ;
• la débroussailleuse autoportée : grâce à sa puissance et sa largeur de coupe (jusqu’à 90 cm), elle permet un travail rapide et sans effort. Si elle est parfaite pour les surfaces de plus de 10 000 m², elle n’est pas adaptée aux terrains pentus.

Surface Terrain Largeur de coupe Puissance
Débroussailleuse portative < 2000 m² Plat, pentu et sous-bois 25 – 40 cm 30 – 40 cm3
Débroussailleuse à dos < 5000 m² Plat, pentu et sous-bois 30 – 40 cm 40 – 65 cm3
Débroussailleuse tractée < 10 000 m² Plat 50 – 65 cm 150 – 200 cm3
Débroussailleuse autoportée > 10 000 m² Plat 70 – 100 cm 250 – 400 cm3

Etape 2 : Débroussailleuse électrique, thermique ou à batterie ?

Il existe différentes motorisations pour les débroussailleuses. Ainsi, on distingue :
• la débroussailleuse électrique : intéressante pour les petites surfaces, elle est légère et plus silencieuse que les modèles thermiques. En revanche, elle est reliée directement au secteur et son champ d’action est donc limité. Elle est aussi moins puissante ;
• la débroussailleuse à batterie : aussi appelée débroussailleuse sans fil, il s’agit là encore d’une débroussailleuse électrique mais qui offre davantage de mobilité. Équipée d’une batterie, elle vous permettra de travailler plusieurs heures (de 1 à 4 heures) avec une liberté de mouvement maximale ;
• la débroussailleuse thermique : ce modèle vous garantit une grande puissance et une excellente autonomie. Parce qu’il fonctionne à l’essence, il est moins écologique et nécessite un entretien régulier du moteur.

Notre conseil

Une débroussailleuse thermique peut être équipée d’un moteur 2 temps ou 4 temps. Ce dernier est généralement plus performant, plus facile à démarrer, moins bruyant et moins polluant que le moteur 2 temps.

Etape 3 : Les systèmes de coupe

Avant d’utiliser votre débroussailleuse, vous devrez également choisir le bon système de coupe. Ce dernier doit être adapté au type de végétation et aux travaux à réaliser. D’une manière générale, on distingue :
• la tête à fil de nylon : elle peut être à 2 fils (pour les finitions et la pelouse ) ou à 4 fils (pour les ronces et les herbes hautes) ;
• la tête à couteaux : convient pour les herbes hautes, les petites ronces et les broussailles légères ;
• la tête à lames : idéale pour les débroussailleuses thermiques. Elle peut comporter 3 à 7 dents (pour l’herbe dense, les petites broussailles et petites ronces) ou 30 à 80 dents (pour les travaux intensifs, les broussailles denses et les grosses ronces).

Etape 4 : Les options

Enfin, une débroussailleuse peut être équipée de certaines options intéressantes. Si vous optez pour une débroussailleuse portative ou à dos, assurez-vous du confort du harnais de portage. Certaines marques proposent des harnais ergonomiques à double sangle et avec ceinture dorsale. Les modèles à double guidon réglable sont aussi plus maniables et offrent davantage de confort. Enfin, un manche démontable est appréciable pour un transport facile et un rangement peu encombrant.

Notre conseil

En plus de la débroussailleuse, n’oubliez pas de vous munir des accessoires de protection : casque anti-bruit, chaussures de sécurité, lunettes de protection (ou visière) et gants sont indispensables.